Ce jour, je suis allée voir l’exposition consacrée à Homère au Louvre-Lens.

C’est l’une des expositions les plus ambitieuses jamais consacrées à cette figure centrale de la culture grecque antique et poète fondateur de la culture occidentale. L’Iliade et l’Odyssée, poèmes homériques avec leurs principaux héros : Ulysse, Achille, Hector, Pénélope, Hélène, … des noms quelque peu ensevelis dans mes souvenirs sont « remontés à la surface ». Des noms qui résonnent toujours dans l’esprit de beaucoup. 

Ulysse reconnu par son chien Argos Pierre Amédée Durand 1810

Ulysse reconnu par son chien Argos Etienne Jules Ramey 1815

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me suis souvenue de ce chien, Argos, devenu le symbole de la fidélité jusqu’à la mort. D'après l'Odyssée d'Homère, Argos est le chien d'Ulysse, qui, fidèle à son maître le reconnut immédiatement, après vingt ans d'absence, à son retour de la guerre de Troie. Le déguisement d'Ulysse en mendiant ne le trompa pas. À peine le vit-il qu'il en mourut sur place.

L’étymologiste Pierre Chantraine dans son Dictionnaire étymologique de la langue grecque, Klincksieck, Paris 1968-1980, suggère pour le sens du mot Argos, « une notion qui exprime à l’origine la blancheur éblouissante de l’éclair et en même temps sa vitesse » ce que nous devinons bien dans cet extrait de la traduction d'Eugène Bareste : « Hélas ! c'est le chien de ce héros qui est mort loin de nous ! S'il était encore tel qu'Ulysse le laissa quand il partit pour les champs troyens, tu serais étonné de sa force et de son agilité. Nulle proie n'échappait à sa vitesse lorsqu'il la poursuivait dans les profondeurs des épaisses forêts : car ce chien excellait à connaître les traces du gibier… »

L'adjectif argos signifie soit brillant, luisant, blanc soit, notamment en parlant d'un chien, rapide, agile, léger.

Ulysse et Argos, illustration de John Flaxman pour l'Odyssée (1835).

Car il n'a jamais oublié son maître, Argos devient un symbole de fidélité animale.

« Il est mort ! Mort de joie en me reconnaissant.

Ah ! Minerve a bien su me changer pour les hommes,

Mais non pour mon vieux chien, meilleur que nous ne sommes.

Pauvre Argos ! je n'ai pu, j'en ai comme un remords, te faire une caresse avant que tu sois mort.

Pauvre Argos !